A A A

Où souhaitez-vous
partager cette page?

Refermer

COVID-19

Pour plus d’information sur vos droits et ceux de vos enfants dans le contexte actuel, consultez les foires aux questions et ressources de la page Vos droits et la COVID-19. Notez que tous nos services continuent d’être offerts en ligne ou par téléphone, même si tous les membres du personnel sont en télétravail.

Vos droits et la COVID-19
Recherche rapide
    11 juin 2021Communiqués

    Un nouveau guide pour le recrutement et l’égalité en emploi dans les universités québécoises

    La Commission et le Réseau interuniversitaire québécois pour l’équité, la diversité et l’inclusion (RIQEDI) lancent un nouveau guide qui explique le fonctionnement des programmes d’accès à l’égalité en emploi et fournit des méthodes pratiques pour réussir à atteindre une meilleure représentation des femmes, des minorités visibles et des minorités ethniques, des personnes autochtones et des personnes handicapées au sein des universités québécoises, notamment au sein du corps professoral.

    Montréal, 11 juin 2021 – Afin de faciliter la compréhension et l’interprétation des règles et des procédures liées à la mise en œuvre des programmes d’accès à l’égalité en emploi au sein des universités québécoises, la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse et le Réseau interuniversitaire québécois pour l’équité, la diversité et l’inclusion (RIQEDI) ont lancé aujourd’hui le Guide des meilleures pratiques en recrutement à l’intention du réseau des universités québécoises dans le cadre de l’application du programme d’accès à l’égalité à l’emploi. 

    Fruit d’un travail de collaboration entre les deux organismes, ce guide vise à répondre à la fois aux exigences et obligations légales prévues dans la Loi sur l’accès à l’égalité en emploi dans des organismes publics (LAÉE), à laquelle sont soumises les universités québécoises, et à souligner certains enjeux que vivent celles-ci en matière d’équité, de diversité et d’inclusion (EDI)

    Des barrières de nature systémique entravent encore l’accès de certains groupes historiquement discriminés à l’emploi. Les questions d’ÉDI dans le milieu universitaire sont devenues plus présentes dans le milieu universitaire depuis les dernières années par l’impulsion des exigences provenant des organismes subventionnaires tels que les Chaires de recherche du Canada, bien que la lutte à la discrimination soit menée activement depuis plusieurs années par plusieurs institutions et organismes de la société civile, ainsi que par la Commission.

    Le guide lancé aujourd’hui explique le fonctionnement des programmes d’accès à l’égalité en emploi et fournit des méthodes pratiques pour réussir à atteindre une meilleure représentation des femmes, des minorités visibles et des minorités ethniques, des personnes autochtones et des personnes handicapées au sein des universités québécoises, notamment au sein du corps professoral. Ce guide vise également à fournir des exemples concrets pour corriger tout élément d’un système d’emploi potentiellement discriminatoire envers un de ces cinq groupes visés par la LAÉE.

    « L’université est un lieu de savoir, de socialisation et de partage et un maillon important du développement des connaissances scientifiques et pratiques. Il est essentiel que ce milieu accorde une place importante à la diversité, que ce soit pour remplir la mission académique et pédagogique des universités ou leur mission sociale. Une juste représentation des diverses voix et des identités multiples qui coexistent dans notre société est un gage de richesse et de réflexion qui est au cœur de la mission universitaire. J’espère que ce guide contribuera à cette quête d’égalité, d’inclusion et de représentation qui nous animent », a déclaré Myrlande Pierre, vice-présidente de la Commission responsable du mandat Charte et de l’application de la Loi sur l’accès à l’égalité en emploi dans des organismes publics.

     « Les réflexions et le développement de ce guide se sont faits de manière collaborative avec différentes personnes et parties prenantes du milieu universitaire contribuant, entre autres, au groupe de travail sur l’auto-identification. Ce type d’initiative démontre le désir de plusieurs personnes de la communauté universitaire à vouloir se mobiliser en matière d’équité, de diversité et d’inclusion (ÉDI) et de vouloir mener des actions concrètes pour assurer des milieux de travail et d’éducation inclusifs pour toutes et tous. Le RIQEDI souhaite que ce guide puisse être une parmi d’autres initiatives qui contribueront à une meilleure justice sociale dans nos universités ». Bibiana Pulido, Directrice générale du RIQEDI et directrice développement des partenariats et de la formation de l’Institut EDI2.

    Le Guide des meilleures pratiques en recrutement à l’intention du réseau des universités québécoises est disponible en ligne : https://cdpdj.qc.ca/storage/app/media/publications/guide-paee-universites-RIQEDI.pdf


    La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse assure le respect et la promotion des principes énoncés dans la Charte des droits et libertés de la personne du Québec. Elle assure aussi la protection de l’intérêt de l’enfant, ainsi que le respect et la promotion des droits qui lui sont reconnus par la Loi sur la protection de la jeunesse. Elle veille également à l’application de la Loi sur l’accès à l’égalité en emploi dans des organismes publics.

    Le Réseau interuniversitaire québécois pour l’équité, la diversité et l’inclusion, organisme à but non lucratif, a pour mission de rassembler les acteurs et les actrices des universités québécoises qui ont le mandat ou le désir de promouvoir et d’intégrer les valeurs d’équité, de diversité et d’inclusion (ÉDI) au sein de leurs institutions. Le RIQEDI aspire à ce que les valeurs d’ÉDI soient comprises, intégrées et promues dans toutes les sphères d’opération des universités québécoises.

    – 30 –


    Pour information :

    Meissoon Azzaria
    Coordonnatrice aux communications
    CDPDJ
    438 622-3652
    meissoon.azzaria@cdpdj.qc.ca

    Bibiana Pulido
    Cofondatrice et Directrice générale
    RIQEDI
    bibiana.pulido@riqedi.com