Passer au contenu principal
Politique de protection des renseignements personnels

Ce site utilise des témoins de navigation afin de vous offrir une expérience optimale.

En savoir plus
A A A

Où souhaitez-vous
partager cette page?

17 juin 2024Communiqués

Crois en mon talent ! : une campagne pour un sport sans racisme lancée par la Commission des droits

Cette nouvelle campagne, développée par la Commission des droits en collaboration avec de jeunes athlètes de 12 à 18 ans, met en lumière les manifestations du racisme dans le sport et encourage les victimes et les témoins à intervenir pour que le sport soit un environnement exempt de racisme. 

Montréal, le 18 juin 2024 – La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse a lancé aujourd’hui une campagne de sensibilisation qui fait la promotion d’un milieu sportif sans racisme. Intitulée Crois en mon talent! cette campagne, développée en collaboration avec de jeunes sportifs de 12 à 18 ans, met en lumière les manifestations du racisme dans le sport. D’une voix authentique, les jeunes nous parlent de leurs expériences et de leurs points de vue et encouragent les témoins à intervenir pour que le sport soit un environnement exempt de racisme. 

« La campagne Crois en mon talent! se démarque par son approche participative, les jeunes ont participé à toutes les phases du projet, de l’idéation à la création de contenu. Cette démarche reflète les orientations jeunesse de la Commission, c’est-à-dire consulter et donner une voix aux jeunes qui sont directement concernés. En mettant l’accent sur l’éducation, la sensibilisation et l’action, cette campagne aspire à faire du sport un espace inclusif où le talent est la seule mesure de valeur », a déclaré le président de la Commission Philippe-André Tessier, qui en appelle également à la responsabilité des organisations sportives pour assurer un environnement sécuritaire et harmonieux pour tous les jeunes. 

« La campagne Crois en mon talent! s’inscrit dans l’engagement continu de la Commission de promouvoir l’égalité et le respect des droits de la personne dans tous les secteurs d’activité de la société. La perspective et la voix des jeunes face à cet enjeu sont importantes et comptent. » renchérit Myrlande Pierre, vice-présidente de la Commission responsable du mandat Charte. 

La campagne de la Commission vise également à susciter des conversations et à encourager des actions concrètes pour créer un environnement sportif plus juste et égalitaire pour tous les jeunes. La campagne rappelle aussi que le racisme provient souvent des préjugés et des stéréotypes profondément enracinés et parfois inconscients. « Ces préjugés alimentent des attitudes discriminatoires et blessantes qui peuvent se manifester par des insultes ou des blagues à connotation raciste qui ne sont jamais inoffensives. Elles contribuent à normaliser le racisme et affectent les personnes qui en sont la cible. » a terminé la vice-présidente. 

Pour en savoir plus sur la campagne Crois en mon talent! : cdpdj.qc.ca/sport-sans-racisme 

La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse assure le respect et la promotion des principes énoncés dans la Charte des droits et libertés de la personne du Québec. Elle assure aussi la protection de l’intérêt de l’enfant, ainsi que le respect et la promotion des droits qui lui sont reconnus par la Loi sur la protection de la jeunesse. Elle veille également à l’application de la Loi sur l’accès à l’égalité en emploi dans des organismes publics. 

– 30 –


Source :
Halimatou Bah   
Téléphone: 438 867-4074 
medias@cdpdj.qc.ca

Suivez-nous sur : Facebook | X | YouTube | LinkedIn | Instagram