A A A

Où souhaitez-vous
partager cette page?

Recherche rapide

    Foire aux questions

    Protection de la jeunesse - Parents ou des personnes travaillant auprès des enfants

    • Est-ce que la DPJ peut aller à l’école de mon enfant pour le rencontrer sans ma permission?

      Oui, dans certaines circonstances, la DPJ pourrait rencontrer votre enfant à l’école sans que vous soyez au courant.  Par exemple, lors de l’évaluation d’un signalement où il y a des allégations d’abus physique ou sexuel de la part d’un des parents. Dans un cas comme celui-ci les parents seraient informés après la rencontre.

    • Qui sera au courant que j’ai contacté la Commission pour protéger les droits d'un enfant?

      Personne ne sera informé que vous avez fait une demande d’intervention à la Commission pour protéger les droits d'un enfant.

      En savoir plus sur la demande d'intervention

    • Quelle est la différence entre la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) et la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ) ?

      La Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) est chargée de :

      • Recevoir et traiter un signalement
      • Évaluer la situation de l’enfant et décider si sa sécurité ou sont développement est compromis
      • Choisir les mesures de protection de l’enfant et aider les parents è corriger la situation
      • Mettre en place les mesures de protection : maintenir l’enfant dans le milieu familial ou dans un autre milieu (famille d’accueil, foyer, etc.)
      • Réviser la situation de l’enfant régulièrement
      • Mettre fin à son intervention lorsque la sécurité et le développement de l’enfant ne sont plus compromis

      Trouver une DPJ

      La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse intervient lorsque des personnes, des établissements ou des organismes n’ont pas respecté les droits d’un enfant qui a besoin de protection. Que la situation de cet enfant soit ou non prise en charge par la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ).

      La Commission est alors chargée entre autres de :

      • Assurer la promotion et le respect des droits des enfants et des jeunes reconnus par la Loi sur la protection de la jeunesse (LPJ) et la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents (LSJPA)
      • Enquêter sur toute situation où elle a raison de croire que les droits d’un enfant ou d’un groupe d’enfant ont été lésés
      • Prendre les moyens légaux nécessaires pour corriger la situation où les droits d’un enfant sont lésés
      • Éduquer et informer la population en général et les enfants en particulier sur les droits de l’enfant
      • Faire des recommandations aux différents ministères
      • Effectuer des études et des recherches sur toute question relative aux droits des enfants et des jeunes reconnus par la LPJ et la LSJPA

      La Commission a également pour mission plus large de promouvoir et de protéger les droits de tous les enfants.

      En savoir plus sur l’action de la Commission

    • Quand contacter la Commission, quand contacter la DPJ ?

      Si vous croyez qu’un enfant est maltraité, négligé, ou manifeste des troubles de comportements sérieux, signalez-le à la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) de votre région. C’est la DPJ qui interviendra pour assurer sa protection.

      Trouver une DPJ

      Si après lui avoir signalé la situation d'un enfant ou d'un jeune, vous considérez que la réponse de la DPJ n’est pas adéquate ou si vous constatez que les droits d’un enfant ne sont pas respectés, contactez alors la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse.

      Contacter la Commission