A A A

Où souhaitez-vous
partager cette page?

Recherche rapide

    Embauche et préembauche

    Afin de prévenir la discrimination lors des entrevues d’embauche et dans les formulaires préembauche, la Charte des droits et libertés de la personne a été modifiée en 1982. Ainsi, un employeur n’a pas le droit de poser de questions sur l’âge, la religion, l’orientation sexuelle, l’état civil ou une autre caractéristique personnelle d’un candidat potentiel, sauf si ces questions traitent d’une qualité ou d’une aptitude requise par l’emploi.

    Pourtant, cette pratique est répandue et la Commission, qui reçoit chaque année des plaintes à ce sujet, a publié divers avis sur les principes de non-discrimination auxquels sont assujettis tous les employeurs au moment de l’embauche.

    2016  |  La Commission met à jour son avis sur l’application de l’article 18.1 de la Charte des droits et libertés de la personne et les entrevues d’embauche, les examens et les formulaires préembauche à la suite d’une décision rendue par le Tribunal des droits de la personne.

    2011  |  La Commission rappelle l’importance de respecter l’article 18.1 de la Charte des droits et libertés de la personne qui porte sur les examens d’embauche et les formulaires préembauche discriminatoires.

    1998  |  La Commission publie un avis sur les examens médicaux en emploi.

    1998  |  La Commission publie un avis sur les tests psychologiques et psychométriques en emploi.

    1992  |  La Commission publie un avis sur l’obligation de fournir une photographie dans le cadre d’une demande d’emploi.

    Saviez-vous que ?

    La Commission a reçu 99 plaintes de discrimination liées à l’embauche en 2018-2019, ce qui représente 31 % des dossiers ouverts dans le secteur du travail.