A A A

Où souhaitez-vous
partager cette page?

Recherche rapide

    Signaler le cas d'un enfant abusé ou maltraité

    Vous pouvez protéger un enfant ou un jeune (jusqu’à l’âge de 18 ans) en contactant la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) de votre région pour faire un signalement.

    Qu’est-ce ce qu’un signalement?

    Le signalement, c’est le fait de communiquer à la DPJ qu’un enfant est abusé ou maltraité. On dit alors que sa sécurité ou son développement sont (ou peuvent être) compromis.

    • Qui doit faire un signalement ?

      Tout le monde peut signaler la situation d’un enfant, même l’enfant dont la situation est en danger. Certaines personnes sont obligées de faire un signalement.

      Vous êtes obligés de faire un signalement dans ces situations: 

      1. Vous croyez qu'un enfant est victime d'un abus sexuel ou physique
      2. Un enfant s’est confié à vous sur sa situation ou sur celle d’un autre enfant (incluant un frère ou une sœur)
      3. Vous êtes un professionnel ou une professionnelle et croyez qu'un enfant est abusé ou maltraité

      Exemples de professionnels et professionnelles qui travaillent auprès des enfants

      • les membres d’un ordre professionnel (médecins, psychologues, travailleuses ou travailleurs sociaux, infirmières ou infirmiers, etc.)
      • les employés et employées de certains établissements de santé et de services sociaux
      • les enseignants et les enseignantes
      • les personnes qui travaillent auprès des enfants, par exemple dans une garderie, un centre de la petite enfance (CPE) ou un camp de jour
      • les policiers et les policières
    • Quand faire un signalement ?

      Dès que vous croyez qu’un enfant est maltraité, abandonné, négligé ou manifeste des troubles de comportements sérieux.

      Exemples d’un enfant maltraité, abandonné ou négligé:

      • l’enfant semble victime de mauvais traitements psychologiques
      • l’enfant ne fréquente plus l’école ou s’absente fréquemment sans raison
      • l’enfant vous confie qu’il a été victime d’abus sexuels ou physiques

      Exemples de troubles de comportement sérieux:

      • agressivité
      • comportements illégaux
      • automutilation
      • consommation abusive d’alcool ou de drogue
    • Où s’adresser pour faire un signalement ?

      Pour signaler la situation d’un enfant qui vous inquiète, communiquez avec la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) de votre région.

      Faire un signalement à la DPJ est une démarche confidentielle. La DPJ ne peut dévoiler aux parents ou à qui que ce soit l’identité de la personne qui a effectué un signalement.

      Vous pouvez faire un signalement à la DPJ
      7 jours sur 7, 24 heures sur 24,
      par téléphone ou par écrit.

      Trouvez une DPJ pour faire un signalement