A A A

Où souhaitez-vous
partager cette page?

Recherche rapide

    J'ai été victime de harcèlement sexuel

    Le harcèlement sexuel peut prendre différentes formes. Voici comment il a été vécu par six personnes dans divers contextes.
    • Victime de harcèlement sexuel en milieu de travail

      L'histoire de Stéphanie

      Le directeur de Stéphanie l’appelle souvent dans son bureau pour lui parler de sa vie personnelle. Lors d’une activité d’entreprise, il lui dit qu’il la trouve belle. Une autre fois, alors qu’il lui demande de l’accompagner à sa voiture pour lui remettre des documents, il en profite pour lui dire qu’il l’aime, qu’il veut l’« avoir » et lui demander un « petit bec ». Ces comportements troublent et effraient Stéphanie qui finit par démissionner.

      L’employeur peut être tenu responsable des actes commis dans le contexte du travail par son personnel ou des tiers (clients, fournisseurs ou autres). Il doit donc intervenir rapidement pour corriger la situation.

    • Victime de harcèlement sexuel dans le milieu scolaire

      L'histoire de Jasmine

      Jasmine commence son doctorat avec une professeure renommée qu’elle admire beaucoup. Elle lui fait constamment des éloges sur son travail et l’invite souvent à son bureau pour en discuter. Un jour, elle lui propose de continuer leur discussion chez elle en lui frôlant les fesses. Jasmine refuse. À partir de ce moment-là, sa professeure devient très froide et critique systématiquement son travail. Elle l'empêche aussi de compléter une demande de bourse en refusant de lui fournir une lettre. Démotivée, Jasmine décide de mettre fin à son doctorat.

      La peur des étudiantes ou étudiants de subir les représailles de la part du corps professoral empêche plusieurs victimes de porter plainte. Ces représailles peuvent prendre la forme de mauvaises notes, de critiques injustifiées ou d’obstacles pour obtenir une bourse d’études, par exemple.

    • Victime de harcèlement sexuel dans son logement

      L'histoire de Joy

      Arrivée avec sa fille au Québec il y a trois mois, Joy a trouvé un logement, mais cherche encore un travail. Le concierge de son immeuble semble la prendre en affection. Il l’aide à porter ses sacs d’épicerie ou à monter la poussette de sa fille en plus de faire des petits travaux chez elle. Au début, elle est contente de pouvoir compter sur son aide, mais il commence à lui faire des avances. Il entre aussi chez elle quand il veut, sans la prévenir, car il a la clé. Joy ne se sent plus en sécurité chez elle, mais n’a pas les ressources pour déménager.

      Le harcèlement sexuel touche particulièrement les femmes qui sont à l’intersection d’autres motifs de discrimination : les femmes immigrantes, les femmes aînées, les femmes racisées, les femmes en situation de handicap, les femmes autochtones ou les femmes lesbiennes.

    • Victime de harcèlement sexuel dans l'espace public

      L'histoire de Léa

      Chaque fois qu’elle sort du studio de yoga, Léa croise le même homme. Assis sur le banc du trottoir, il fixe sa poitrine lorsqu’elle passe devant lui. Un jour, elle se rend compte qu’il la suit. Il siffle pour attirer son attention et lui dit qu’elle est belle et lui lance des propos vulgaires sur son apparence physique. La fois suivante, il lui propose en plus de venir chez lui. Léa se sent humiliée et décide de changer de studio de yoga pour ne plus le croiser.

      Qu’il prenne place dans la rue, les parcs, à la piscine ou à un arrêt de bus, par exemple, le harcèlement sexuel dans l’espace public est encore peu étudié. Un sondage mené en 2017 par le Centre d’éducation et d’action des femmes de Montréal auprès de 240 femmes révèle pourtant que 90 % d’entre elles affirment que leur droit de circuler dans la rue sans être harcelées n’est pas respecté.

    • Victime de cyber-harcèlement sexuel

      L'histoire de Peter

      Une fille dans la classe de Peter lui envoie des messages privés sur Facebook. Elle lui fait des blagues, se moque de lui et lui pose des questions sur sa vie intime et sexuelle. Au bout de quelques jours, Peter répond en lui disant d’arrêter. La fille publie la réponse de Peter sur son mur Facebook et le ridiculise publiquement. Peter s’isole de ses camarades de classe, car aucun ne prend sa défense.

      Le harcèlement en ligne est de plus en plus fréquent chez les jeunes. Les moyens de communications comme le courrier électronique, les réseaux sociaux et les textos, élargissent les frontières du harcèlement sexuel. Il est très important de ne pas effacer les messages de harcèlement sexuel reçus afin que la preuve demeure accessible si la victime porte plainte.

    • Victime de harcèlement sexiste

      L'histoire de Sara

      Sara travaille sur un chantier de construction au sein d’une équipe de 50 ouvriers, un milieu presque exclusivement masculin. Dès son premier jour de travail, le contremaître qui gère le chantier lui dit qu’elle est trop belle pour faire ce métier. La semaine d’après, il lui fait comprendre qu’un chantier c’est fait pour les hommes, « les vrais ». Elle se dit que ce n’est que le début et qu’avec le temps, son superviseur saura apprécier son travail à sa juste valeur. Seulement, au bout de la 3e semaine, le contremaître va directement lui signifier qu’une femme n’a pas sa place sur un chantier et qu’elle devrait quitter son poste.

      Le harcèlement sexiste n'est pas du harcèlement sexuel.

      C’est dans le milieu de la construction que les femmes sont les plus susceptibles d'être victimes de sexisme. En 2012, on comptabilisait 2 174 travailleuses dans le secteur. La main-d’œuvre féminine active sur les chantiers demeure exceptionnellement rare et ne représente que 1,3 % des effectifs. Presque 2 fois plus de femmes que d’hommes quittent l’industrie : près de 60 % d’entre elles abandonnent après 5 ans en raison des obstacles auxquels elles doivent faire face.  (Source : CCQ ).

    Qu'est-ce que le harcèlement?

    Harceler, c’est traiter une personne de façon à nuire à sa dignité, sa santé psychologique ou physique. 

    Le harcèlement est discriminatoire lorsqu'il est fondé sur une caractéristique personnelle de la personne qui le subit (par exemple : son âge, son origine ou son sexe).

    En savoir plus sur le harcèlement

    Que faire en cas de harcèlement?

    Vous croyez avoir été la cible de comportements offensants et répétés en raison d’une ou de plusieurs de vos caractéristiques personnelles?

    La Commission peut vous aider à reconnaître le harcèlement discriminatoire et à agir pour le prévenir ou le faire cesser.

    Porter plainte