A A A

Où souhaitez-vous
partager cette page?

Refermer

COVID-19

Pour plus d’information sur vos droits et ceux de vos enfants dans le contexte actuel, consultez les foires aux questions et ressources de la page Vos droits et la COVID-19. Notez que tous nos services continuent d’être offerts en ligne ou par téléphone, même si tous les membres du personnel sont en télétravail.

Vos droits et la COVID-19
Recherche rapide
    3 août 2021Communiqués

    Décès d’un citoyen noir à Repentigny : il est urgent de mettre en œuvre des mesures systémiques

    Ébranlée et préoccupée par le décès d’un homme noir lors d’une intervention policière à Repentigny, la Commission réitère que des changements systémiques sont nécessaires dans les interventions policières pour éviter de telles tragédies.

    Ébranlée et préoccupée par le décès d’un homme noir lors d’une intervention policière à Repentigny, la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse tient à exprimer toute sa sympathie à la famille de M. Jean René Junior Olivier. La Commission réitère que des changements systémiques sont nécessaires dans les interventions policières pour éviter de telles tragédies.

    Sans se prononcer sur les faits étant donné qu’une enquête du Bureau des enquêtes indépendantes est en cours, la Commission souligne que des mesures systémiques sont requises pour contrer le profilage racial et réviser la façon d’intervenir dans des situations de détresse psychologique ou auprès de personnes ayant un problème de santé mentale. 

    Rappelons que la Commission fait enquête dans les situations de profilage racial et qu’elle a ouvert 86 dossiers de profilage racial pour l’ensemble du Québec en 2020-21, un nombre qui a presque doublé dans les deux dernières années. Elle agit aussi de façon plus globale en faisant des recommandations dans le cadre de ses recherches sur la question. À ce titre, elle tient à réitérer une de ses recommandations du bilan de la mise en œuvre des recommandations  formulées dans son Rapport de consultation sur le profilage racial:  

    « La Commission recommande que, dans une approche fondée sur la prévention, le gouvernement et les villes, dans leurs champs de compétences respectifs, financent adéquatement les services de santé, sociaux et communautaires de proximité nécessaires en vue d’abandonner les approches fondées sur la gestion pénale des problèmes sociaux.

    Parallèlement, la Commission recommande que les villes s’inspirent d’initiatives de partenariat réussies entre la police, le réseau de la santé et des services sociaux et le milieu communautaire afin de constituer des alternatives au recours inapproprié à la force, notamment en privilégiant la communication et la désescalade des conflits. » 

    Ces mesures visent notamment à rétablir la confiance des communautés noires, des peuples autochtones et des minorités racisées envers les services de police.

    Il est à noter que la Commission n’accordera pas d’entrevue et ne fera pas d’autres commentaires publics sur ce sujet. 

     La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse assure le respect et la promotion des principes énoncés dans la Charte des droits et libertés de la personne du Québec. Elle assure aussi la protection de l’intérêt de l’enfant, ainsi que le respect et la promotion des droits qui lui sont reconnus par la Loi sur la protection de la jeunesse. Elle veille également à l’application de la Loi sur l’accès à l’égalité en emploi dans des organismes publics.


    -30-

     

    Source:

    Meissoon Azzaria
    438 622-3652
    meissoon.azzaria@cdpdj.qc.ca